logo
Le dico des auteurs


DIALLO Muriel

Côte d’Ivoire

31 octobre 2006.
 

Biographie

 

Muriel Diallo est née en 1967 à Boundiali. Elle est de nationalité ivoirienne et elle a enseigné les arts plastiques pendant plusieurs années en Côte d’Ivoire. Peintre, Elle a exposé ses œuvres dans de nombreuses galeries africaines. Illustratrice et écrivain, elle est l’auteur de nombreux ouvrages pour la jeunesse.
Dans le domaine de l’écriture, elle a remporté plusieurs prix : le prix spécial au concours de manuscrits de littérature pour la jeunesse décerné par les Éditions CEDA (1988) et le premier prix ivoirien du concours de l’A.C.C.T. pour la littérature jeunesse (1992). « Le Peintre maudit » a été sélectionné pour le Prix Saint-Exupéry en 2000. En 2001, portée par le plaisir de raconter, Muriel Diallo devient conteuse et en 2003, elle essaie de continuer ses activités dans une Côte d’Ivoire ravagée par l’intolérance et un nationalisme meurtrier. « Si l’on m’avait dit que le monde dans lequel je vivais serait un jour la proie de tant de haine, je crois que je ne l’aurais jamais cru. » (Africultures, n° 56, 2003)
Muriel Diallo habite maintenant à Paris et elle fait partie de la « Charte des auteurs et illustrateurs pour la jeunesse en France ».
(Sources : Fatou Fanny Cissé, La blessure, Abidjan/ Montréal : Editions CEDA/ Editions Hurtubise HMH, 2001, p.8 ; Africultures no 56, 2003. pp.19-21 ; et l’auteur, 2004).


Bibliographie :

- Le Mineur et le Boulanger (Vents Ailleurs, 2007)
- Mbéla et la perle de Mamiwater (Belin, 2006 – de Marie-Félicité Ebokéa, illustrations de Muriel Diallo)
- Qui est dans la lune (Editions L’Harmattan, 2005)
- Karkaza et Toubai (Editions L’Harmattan, 2005)
- La femme-arbre et le chasseur (Editions L’Harmattan, 2004)
- Aîda et l’arc-en-ciel (Editions L’Harmattan, 2004)
- L’aiguille de l’épervier (Editions L’Harmattan, 2004)
- Le fils de l’Aurore (Abidjan/ Montréal CEDA, 1999)
- Le Peintre maudit (Abidjan/ Montréal CEDA, 1998)
- Hamid le petit porteur (Abidjan/ Montréal CEDA, 1997)


Argumentaire de Le Mineur et le Boulanger :

Un mineur blanc, noir de charbon et un boulanger noir, blanc de farine, vivent côte à côte. Un soir, autour d’une soupe, leur conversation les entraîne dans un univers où s’entremêlent leurs imaginaires, leurs souvenirs, leurs cultures.
Qui est noir ? qui est blanc ? Leurs histoires, si différentes soient-elles, sont brodées au fil des expériences humaines.
Tous les êtres humains sont égaux. Il faut affirmer et montrer, toujours et toujours, les évidences de la condition humaine. Les cultures sont différentes, la diversité enrichit.
En affirmant ces valeurs, ce dernier album aux éditions Vents d’ailleurs laisse une nouvelle fois la part belle à la création et nous plonge dans l’univers singulier de Muriel Diallo.

Œuvre

 

Yozakura la fille du cerisier

Vents d’Ailleurs - 2012
Le marais s’illumine sous un magnifique clair de lune : Lisa la jument sauvage vient de mettre bas un poulain à la robe noire. Il s’appelle Simaga. Il règne un air de fête quand, (...)
 

 
Ses festivals

Saint-Malo

  • 2007


  • Bamako

  • 2006


  •