Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

BOHRINGER Richard

France

L’ultime conviction du désir (Flammarion, 2005)

On connaît l’acteur emblématique (Diva, L’Addition, Le Grand chemin, Une époque formidable...), son franc-parler et sa voix rocailleuse l’ont rendu célèbre. Mais Richard Bohringer est aussi poète, musicien, amoureux de l’Afrique et tant d’autres choses. Son premier roman, C’est beau une ville la nuit, en a fait un romancier électrique.


Bibliographie :

  • L’ultime conviction du désir (Flammarion, 2005)
  • Carnet du Sénégal (Arthaud, 2005 - avec Virginie Broquet)
  • Les Enfants terribles (Naïve, 2002 - de Jean Cocteau, lu par Richard Bohringer)
  • Zorglub (Denoël, 1995)
  • Le bord intime des rivières (Denoël, 1994)
  • C’est beau une ville la nuit (Denoël, 1988)

Résumé de L’ultime conviction du désir :

Guinée, île Maurice, Cuba, Philippines, Sénégal, Togo : "... manger le monde". Avec le style elliptique et nerveux parfois décousu qu’on lui connaît, l’auteur-acteur propose un journal de voyage qui s’embrase d’un lyrisme fiévreux et martèle des convictions : " L’écriture devient dangereuse. Elle dénonce l’imposture " [...], " l’arrogance des profiteurs " [...], " l’ambition dénaturée ", etc.