Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

TROUILLOT Evelyne

Haïti

Le Rond point (Imprimeur II, P-au-P, Haïti, 2015)

Née à Port-au-Prince, Évelyne Trouillot a vécu aux États-Unis avant de retourner au pays natal en 1987.
Nouvelliste, romancière, dramaturge et poète, elle a publié trois recueils de nouvelles — La chambre interdite, Islande suivi de La mer entre lait et sang, et Parlez-moi d’amour — et trois recueils de poésie, Sans parapluie de retour, Par la fissure de mes mots (en français), et Plidetwal (en créole). Puis son premier roman, Rosalie l’infâme (Dapper, 2003) qui reçoit le prix de la romancière francophone du club Soroptimist de Grenoble, sera suivi de cinq autres romans.
Son premier texte théâtral, Le Bleu de l’île, primé par Etc Caraïbe et l’Association Beaumarchais, est joué à Port-au-Prince en septembre 2009 par la troupe Dram’Art au festival Quatre Chemins.

Son roman, La mémoire aux abois (Hoëbeke, 2010), évoque un dialogue improbable : celui qui se tisse entre la veuve d’un dictateur et la jeune assistante médicale qui la soigne, dans un hospice parisien. Pour l’originalité avec laquelle sont convoqués les tremblements de l’Histoire et la retenue, la tendresse de ces voix sans échos, ce roman reçut le prix Carbet de la Caraïbe et de Tout Monde la même année.

Son roman Le rond-point (Bourse Barbancourt, 2014) est sorti à Port-au-Prince, en 2015.

Évelyne Trouillot a également publié des récits jeunesse et un album "L’ile de Ti Jean (Dapper, 2004) ainsi qu’un essai sur la situation des enfants en Haïti Restituer l’enfance. Elle contribue à de nombreuses revues et publications en Haïti, en France et en Amérique du Nord. Ses livres sont traduits en espagnol, en italien, en allemand et en anglais.

Evelyne Trouillot fait partie de l’association Etonnants Voyageurs Haïti.

Pour plus de renseignements, consultez la base de données d’île en île


Bibliographie :

Romans :

  • Le Rond point (Imprimeur II, P-au-P, Haïti, 2015)
  • Absences sans frontières (Editions Chèvrefeuille étoilée, Montpellier, 2013)
  • La mémoire aux abois (Hoëbeke, 2010) Prix Carbet de la Caraïbe et de Tout Monde
  • Le mirador aux étoiles (2007)
  • L’Œil-Totem (Presses Nationales d’Haïti, 2006)
  • Rosalie l’infâme (Dapper, 2003) Prix Soroptimist de la Romancière Francophone (Grenoble)

Nouvelles :

  • Parlez-moi d’amour... Haiti (Imprimerie Caraïbe, 2002)
  • Ma maison en dentelle de bois, suivi de Une cousine inattendue (Éditions Mémoire, Port-au-Prince, 1999)
  • Islande, suivi de La mer, entre lait et sang (Éditions de l’Île, Port-au-Prince, 1998)
  • La chambre interdite (L’Harmattan, 1996)

Contes et récits pour enfants :

  • L’île de Ti Jean. Illustrations de Sophie Mondésir, avec un CD (interprétation et
    conception musicale Mariann Mathéus) (Dapper, 2004)
  • L’oiseau mirage (Éditions Haïti Solidarité Internationale, 1997)

Poésie :

  • Par la fissure de mes mots (Editions Bruno Doucey, 2014)
  • Plidetwal (en créole) (Presses Nationales d’Haïti, 2005)
  • Sans parapluie de retour (Port-au-Prince : s.m., 2001)

Théâtre :

  • Le Bleu de l’île, 2005 (inédit). Mise en lecture au Théâtre du Rond-Point à Paris (2005) Prix Beaumarchais (ex æquo)

Essai :

  • Restituer l’enfance : Enfance et état de droit en Haïti (Éditions Haïti Solidarité Internationale, 2002)

Tout spécialement pour le site Étonnants Voyageurs, l’auteur nous a fait parvenir très beau texte, La mer entre lait et sang paru aux Éditions de l’île, à Port-au-Prince en 1998, à découvrir ou redécouvrir ici-même.
La mer, entre lait et sang

Le Rond-point

(Le Rond point (Imprimeur II, P-au-P, Haïti, 2015) - 2015

Nous sommes en pleine période d’enlèvements. Une atmosphère de peur s’étale sur la ville. Les kidnappings se multiplient, les victimes ne se comptent plus.
Dans un pays de plus en plus fissuré, les enlèvements ne sont qu’une manifestation de plus d’une société malhabile à se construire. Le Rond-point plonge le lecteur dans ce climat de peur au quotidien et l’invite à faire connaissance avec trois personnages qui sont au cœur de l’action. Trois individus issus de milieux différents qui ne se croisent presque pas. Un enfant un peu rebelle mais plein de tendresse. Une femme de la classe moyenne remplie de frustrations et de nostalgie. Un jeune chômeur amoureux mais aussi très en colère. Leurs mondes vont-ils se rencontrer, et dans quelles circonstances ? Les conflits vont-ils s’exacerber ? Qui sera la victime ? Quels sont les vrais coupables ?
Trois êtres en quête, chacun à sa façon, d’un peu de bonheur. Trois êtres pris dans un labyrinthe de douleurs, de silences, de ressentiments, mais porteurs d’une envie d’aimer qui perdure en dépit de tout.

Par la fissure de mes mots

Par la fissure de mes mots

(Bruno Doucey, 2014) - 2014

En 2010, paraissait la première anthologie de ma jeune maison d’édition : Terre de femmes, 150 de poésie féminine en Haïti. En quatrième de couverture, un poème inédit d’Évelyne Trouillot, écrit « à mi-chemin entre décombres et étoiles », dans le contexte terrible du séisme qui venait de dévaster son pays. Trois ans plus tard, ce texte est devenu un livre qui donne à voir les réalités contrastées d’une terre fissurée « entre soleils et épouvante ». Pour autant, ce recueil n’est pas le romancero d’un pays ravagé par le malheur. Le pouvoir des métaphores, la vitalité de l’écriture, la houle continue de sa vigueur caribéenne sont de nature à surmonter bien des désarrois. Car Évelyne Trouillot écrit comme on regarde le monde à sa porte : avec des mots lézardés, ébréchés, cabossés, des mots de tous les jours sans rime ni raison qui finissent par coudre le ventre déchiré de la terre pour en tirer un peu de bonheur.


La mémoire aux abois

La mémoire aux abois

Hoëbeke - 2010

Prix Carbet de la Caraïbe et du Tout Monde 2010

C’est le roman du dialogue de deux solitudes dans un hospice parisien entre la veuve d’un dictateur, affaiblie, qui se meurt lentement et la jeune assistante médicale qui la soigne. Entre les deux, obsédant, Quisquéya leur pays commun, et perdu, Quisquéya marqué par une dictature de trente ans, de père en fils. Dialogue improbable, impossible, combat entre deux mémoires : celle de la veuve qui se remémore la rencontre avec son époux défunt, ce qu’étaient alors leurs rêves, en tous les cas les siens, puis les années terribles de l’exercice du pouvoir et puis celle de la jeune femme toute imprégnée des souvenirs que sa mère lui a transmis — sa mère qui a vécu ces années de cauchemar et perdu son frère alors qu’elle n’était qu’une enfant. Paroles qui se cherchent, s’opposent, mangées de silences, de regrets et de reproches, dans une atmosphère qui se tend peu à peu entre la veuve oscillant entre regrets murmurés et méfiances et puis la jeune femme et à travers celle-ci sa mère décédée dont les souvenirs la hantent et l’envahissent. Et c’est entre ces voix entrecroisées que se dessine un portrait saisissant de la dictature, voix de celle qui l’a vécue aux côtés de son mari à chaque grande décision, et celles, multiples, des souvenirs transmis et retransmis, de ceux qui vécurent l’horreur. D’une écriture tendue, subtile, un roman bouleversant, qui donne d’Haïti une vision saisissante. L’Œil-Totem, le deuxième roman d’Évelyne Trouillot, 2006 est dédié à sa mère, à sa grand-mère et « à toutes ces figures de femmes, porteuses d’histoires, qui ont nourri [son] enfance et posé sur [elle] leur œil-totem ». Le roman met en scène une vieille peintre de 88 ans, Marie-Jeanne Thévenot Dorcil, porteuse de l’œil-totem, et son petit-fils Dimitri, revenu de la diaspora. Par ses conversations hebdomadaires avec elle, Dimitri construit la généalogie de la famille Thévenot, la mystérieuse légende d’une jarre enfouie et l’histoire de sa grand-mère, dit Madame Karolis.


Rosalie , l’infâme

Albin Michel - 2003

Etonnants Voyageurs, rendez-vous en Haïti ?

Saint-Malo 2011

En nous quittant dans Port-au-Prince en ruines, nous nous étions jurés, avec Lyonel Trouillot et Dany Laferrière de remonter dès que possible le festival que le tremblement de terre venait de mettre bas. Et d’abord à Saint-Malo, au printemps dernier. Puis à Port-au-Prince, de nouveau. Le choléra, les troubles politiques, nous auront contraints à différer notre projet. Mais sûrement pas à y renoncer ! Parce que la culture, plus que jamais, est un enjeu majeur de la reconstruction. Comme en témoigneront les acteurs rassemblés, tous engagés dans ce combat.

Avec Lyonel TROUILLOT, Jean-Euphèle MILCE, Emmelie PROPHETE, Evelyne TROUILLOT, Louis-Philippe DALEMBERT, Dany LAFERRIERE, Yanick LAHENS, Michel LE BRIS

Animé par Christelle CAPO-CHICHI


Qu'est-ce qu'habiter un lieu ?

Qu’est-ce qu’habiter un lieu ?

Saint-Malo 2011

Avec Dany LAFERRIERE, Lyonel TROUILLOT, Yanick LAHENS, Evelyne TROUILLOT, Jean-Euphèle MILCÉ, Emmelie PROPHÈTE, animé par Yves Chemla


Comment en sont-ils arrivés là ?

Saint-Malo 2011

avec : Anne VALLAEYS, Louis-Philippe DALEMBERT, Evelyne TROUILLOT, MOUCHARD Christel
animé par : Emmanuelle Dancourt


Afrique : ce que nous disent les femmes

Saint-Malo 2010

Avec Emmanuel Dongala, Emmelie Prophète, Evelyne Trouillot, Florent Couao-Zotti. Un débat animé par Hubert Artus.

Afrique, ce que nous disent les femmes

Les spectres du passé

Saint-Malo 2010
Les spectres du passé
Avec Kettly Mars, Jean-Euphèle Milcé et Evelyne Trouillot. Un débat animé par Yves Chemla.