logo
Le dico des auteurs


LEWIS Norman

Angleterre

6 juillet 2006.
 

Biographie

 

Norman Lewis (1908-2003), que Graham Greene considérait comme « l’un des meilleurs écrivains du siècle » -et qui comme beaucoup de ses pairs britanniques fréquenta en son jeune âge les services secrets de Sa Très Gracieuse Majesté- a semé au cours de sa longue existence (et ce n’est peut-être pas fini), consacrée pour l’essentiel à la bourlingue à travers quatre ou cinq continents, des romans qui n’étaient bien souvent que des brûlots documentaires sournoisement déguisés (Le Sicilien, Phébus, 1999) et des récits en forme de témoignage où il mettait à raconter une histoire son fabuleux talent de romancier -ainsi de Naples 44 (Phébus, 1996 -repris ici en « Libretto »), classé par la presse américaine parmi « les dix meilleurs livres consacrés à la dernière Guerre mondiale. »


- Naples 44 (Phébus, 2003)
- La fourmilière heureuse (Phébus, 2001)
- Le Sicilien (Phébus, 2001)
- L’île aux chimères (Phébus, 1998)
- Empire d’Orient (Olizane, 1997)
- Comme à la guerre (Phébus, 1996)
- Le chant de la mer (Phébus, 1995)
- Torre del Mar (Phébus, 1994)
- Terre d’Or (Olizane, 1992)
- La nuit du dragon (Olizane, 1991)

Œuvre

 

Torre del mar

Phébus - 1994
 

La nuit du dragon

Olizane - 1993
 

Vidéos

 

 

Les cafés littéraires

 
Ses festivals

Saint-Malo

  • 1991
  • 1994
  • 1995
  • 1997


  •