BESSIS Sophie

France / Tunisie

Bourguiba (Elyzad, 2012)

Féministe, politologue, historienne, journaliste, militante, Sophie Bessis est une fine observatrice de l’histoire de la Tunisie. Franco-tunisienne, elle mène une carrière universitaire et journalistique en France depuis de nombreuses années. Agrégée d’histoire, elle est chercheuse associée à l’Institution des Relations Internationales et Stratégiques, centre de recherche français en matière de sécurité internationale, ainsi que spécialiste des questions africaines. Elle a auparavant été rédactrice de revues telles que Jeune Afrique ou Le Courrier de l’UNESCO et a écrit de nombreux ouvrages, notamment sur les questions de développement du Maghreb et la condition des femmes en Afrique et dans le monde arabe.

Dans un de ses livres les plus remarqués, L’Occident et les autres, elle dresse une étude précise sur l’hégémonie de l’Occident et ses justifications. Dans Dedans, dehors, publié en 2010, elle livre un récit sensible et intime de la Tunisie de sa jeunesse.

Alors que la Tunisie reste en proie à l’instabilité trois ans après le début du Printemps arabe, Sophie Bessis s’interroge sur les rapports qu’entretient la révolution tunisienne avec l’héritage bourguibien dans la préface de Bourguiba, biographie écrite conjointement avec Souhayr Belhassen, journaliste et militante des Droits de l’Homme. Les deux femmes ont réédité en 2012 l’ouvrage qu’elles ont publié en 1988, augmentée d’une préface de Sophie Bessis qui donne un éclairage sur la situation actuelle du pays. Écrite dans un style sobre, elles expliquent pourquoi Bourguiba, premier président de la Tunisie indépendante et homme de lettres, a été si réfractaire à la démocratie en dirigeant sa nation comme un dictateur et en rayant toute opposition.


Bibliographie :

Biographie

  • Bourguiba (co-écrit avec Souhayr Belhassen, Elyzad, 2012)

Récit

  • Dedans, dehors (Elyzad, 2010)

Essais

  • Les Arabes, les femmes, la liberté (Albin Michel, 2007)
  • L’Occident et les autres, histoire d’une suprématie (La Découverte, 2001
  • Mille et une bouches (Autrement, 1995
  • Femmes du Maghreb : l’enjeu (Lattès, 1983)
  • La Dernière frontière : les tiers-mondes et la tentation de l’Occident (Lattès, 1983)
  • L’Arme alimentaire (éditions Maspero, 1979)
Bourguiba

Bourguiba

Elyzad Editions - 2012

Le 7 novembre 1987, Habib Bourguiba, 86 ans, président de la République tunisienne depuis trente ans, est destitué par son Premier ministre Ben Ali. Il marque ainsi l’épilogue de soixante ans d’une carrière exceptionnelle, d’un destin hors du commun patiemment construit par un homme convaincu d’être supérieur aux autres. Pour comprendre cet homme, il faut fouiller les jeunes années, retracer les étapes d’une lutte de trente ans pour la libération de son pays qui s’achève sur une apothéose : le 25 juillet 1957, jour de la proclamation de la République, Bourguiba devient le chef incontesté de la Tunisie indépendante. Pendant près de vingt ans, il va s’attacher à construire une Tunisie moderne, ouverte sur l’extérieur, solidement ancrée à l’Occident, mais c’est une Tunisie menée d’une main de fer, vouée à la célébration du culte du « chef suprême », où l’expression de toute différence est interdite. Fragile équilibre dont la précarité se manifestera dès l’entrée de Bourguiba en maladie. Suivront les années de lutte pour la succession, des années de contradictions dans un pays en pleine mutation, asphyxié par un autocrate vieillissant.

Cet ouvrage est la réédition du Bourguiba paru en 2 vol. aux éd. Jeune Afrique, 1988. Une préface inédite posant la question de l’héritage bourguibien dans la révolution tunisienne, y est rédigée.

Dedans, dehors

Dedans, dehors

Elyzad Editions - 2010

Dans ce récit intime, Sophie Bessis livre sa Tunisie, toujours sienne malgré l’exil, et quelques souvenirs chers à son cœur : les années 70, les compagnons de route, leurs engagements communs, les chemins qui parfois se séparent… En dépit de sa carrière d’universitaire et de journaliste à Paris, elle ne peut s’empêcher de replonger « dedans ». Pour elle, « juivarabe », combats politiques et attachement à la terre de sa naissance se joignent pour former son identité profonde, inaltérable, ferment de ses travaux. « La lecture de Sophie Bessis a toujours été pour moi un apprentissage du monde. Cette fois, avec Dedans, Dehors, elle glisse vers l’autre côté du miroir. Elle ouvre une porte, la plus difficile, ici et là-bas, hier et aujourd’hui. Y passent des personnes, des gens. Comme si les analyses, même les plus lucides, restaient inachevées sans les acteurs, les petits, les perdants, les lâches même, comme nous tous. Mais avec Dedans, Dehors il y a plus. Le plaisir. Immense. Douloureux. Et des lumières, des odeurs, des goûts. Des blessures. Des vies… » Hoda Barakat.