logo
Saint-Malo Archives : 1996 
 

Revoltango

19 juin 2013.
partager : 
  envoyer :    imprimer : 
 

Dès leurs premières apparitions en 1990, la rencontre de Margarita Suarez et de Gaston Lorho a impressionné le public français.
Margarita vient du Chili. Militante des droits de l’homme, elle passe du lyrique au chant populaire pour mieux combattre la dictature, pour mieux dire son mal de vivre. Et c’est le succès qui la prend au vol, de Santiago à Rio de Janeiro. Gaston Lorho étudie l’accordéon avec Azzola et le bandonéon avec Mosalini.
En moins de trois ans, le duo impose son "Revoltango", se produisant aux côté sde Paco Ibanez, Angel Parra et Georges Moustaki, lequel donne à Margarita des chansons, écrites sur des musiques de son ami Astor Piazzolla.
Elle choisit les textes et les interprète. Il les orchestre et les joue sur le bandonéon qu’il a rapporté de Buenos Aires. Violentant la tradition, ils font du tango et de la milonga, un cocktail qui arrache les tripes et traduit un désespoir mêlé de nostalgie.
Aujourd’hui, Margarita et Gustave s’emparent de chansons françaises, rendant parfois hommage à des mélodies volées à l’Amérique Latine.