logo
accueil > Saint-Malo > Archives > 2013 > Expositions > Le western a la peau dure
Saint-Malo Archives : 2013 
 
BANDE DESSINÉE

Le western a la peau dure

17 avril 2013.
partager : 
  envoyer :    imprimer : 
 

Palais du Grand Large, salles Bouvet et Charcot

BouncerIl y a tout juste 50 ans naissait dans le journal Pilote, Blueberry, un personnage de lieutenant teigneux dont les aventures captivèrent plusieurs générations de lecteurs. Si son auteur s’en est allé, les pistes du Far West et ses légendaires cowboys continuent d’attirer dessinateurs et scénaristes de talent. Au travers de plus de 80 planches originales, l’exposition vous propose cinq regards modernes, cinq manières originales d’aborder en BD ce genre indémodable.

Dans la veine historique, Christian Périssin (scénario) et Matthieu Blanchin (dessin) tentent de percer le mystère de Calamity Jane, de son vrai nom Martha Jane Canary(Futuropolis, 2013), dans un roman graphique sensible, s’inspirant des lettres à sa fille et de documents d’époque. Ils nous livrent le portrait attachant, plein de verve et de générosité, d’une femme d’exception, qui a forgé elle-même sa légende.

Alejandro Jodorowsky revisite avec humour la figure récurrente du justicier solitaire : as de la gâchette, son Bouncer (Glénat, 2012), manchot et gaucher, est accompagné d’un chien errant à 3 pattes... François Boucq humanise à merveille ce héros plein d’élégance et d’ardeur, aux prises avec la fureur et la sauvagerie du Far-West.

Western enneigé au parfum de paradis perdu, Kraa (Casterman BD, 2013) met en scène la vengeance d’un jeune indien dont la famille a été décimée par une bande de malfrats. Une fresque violente dans les paysages glacés d’un pays aux confins du monde, dans laquelle Benoît Sokal déploie tout son talent.

Dans la veine satyrique, Gus : tome 1 à 3 (Dargaud, 2008) raconte les histoires de coeur d’un trio impayable de cowboys, braqueurs de banque, séducteurs invétérés et loosers gran- dioses. Entre attaques à mains armées et parties de jambes en l’air, Christophe Blain s’amuse et nous aussi.

Enfin, L’homme qui n’aimait pas les armes à feu (Delcourt, 2013), écrit par Wilfried Lupano, nous entraîne dans une poursuite infernale, où les balles et les répliques cinglantes fusent de toutes parts. Un western spaghetti jouissif, finement illustré par Paul Salomone !

Cinq dessinateurs au talent exceptionnel, maîtres de la narration graphique, nous rappellent ici combien la confrontation avec l’original est essentielle.

info portfolio

Bouncer Martha Calamity Jane Martha Calamity Jane L'homme qui n'aimait pas les armes à feu L'homme qui n'aimait pas les armes à feu L'homme qui n'aimait pas les armes à feu L'homme qui n'aimait pas les armes à feu Aigle Loup Aigle Gus Bouncer