logo
Le dico des auteurs


DREYFUS Ariane

France

17 avril 2013.
 

Biographie

 


- Biographie
- Bibliographie
- Présentation de La lampe allumée si souvent dans l’ombre

Biographie

JPEG - 22.8 ko

Professeur agrégée de lettres modernes, Ariane Dreyfus est l’auteur d’une dizaine de recueils de poésie. Elle a également collaboré à des anthologies et publié de nombreux textes et poèmes dans diverses revues (Action Poétique, Aires, Arpa, etc).

Dans son dernier recueil, La lampe allumée si souvent dans l’ombre, elle évoque les lectures fondatrices de poètes contemporains qui ont inspiré sa propre écriture poétique.


Bibliographie :

- La lampe allumée si souvent dans l’ombre, (José Corti, 2013)
- La terre voudrait recommencer, (Flammarion, 2010)
- Iris, c’est votre bleu, (Le Castor Astral, 2008)
- L’inhabitable , (Flammarion, 2006)
- La bouche de quelqu’un, (Tarabuste, 2003)
- La belle vitesse, (Dé Bleu, collection "Le farfadet bleu", 2002)
- Les compagnies silencieuses, (Flammarion, 2001)
- Quelques branches vivantes, (Flammarion, 2001)
- Une histoire passera ici, (Flammarion, 1999)
- La durée des plantes, (Tarabuste, 1998)
- Les miettes de Décembre, (Dé bleu, 1997)
- Un visage effacé, (Tarabuste, 1995)
- L’Amour 1, (Editions De, 1993)

- Retour au sommaire


Présentation de La lampe allumée si souvent dans l’ombre

JPEG - 2.9 ko

"Qui sommes-nous ? Quand j’ouvre la bouche, de qui est faite cette voix ? Si j’avais été la seule à parler ma langue, jamais je n’aurais écrit. Il n’y a pas que les baisers pour se mêler par la bouche, par la gorge, par toute la vie. « Et maintenant écoutez-moi bien. (c’est Pasternak qui fait ainsi parler Jivago). L’homme présent dans les autres, c’est cela justement qui est l’âme de l’homme. Voilà ce que vous êtes, voilà ce qu’a respiré, ce dont s’est nourrie, ce dont s’est abreuvée toute sa vie votre conscience ». Mourir est toujours possible, plusieurs fois par jour même. Alors je prends un livre comme on rallume la lampe, et si l’ami que j’y trouve n’en est pas moins invisible, mon coeur au moins revient à lui, les mains bougent au devant des visages.

Créer ? Oui, en n’oubliant pas que la beauté commence quand deux peuvent la reconnaître. Ainsi ne peut-on pas savoir à l’avance comment la poésie sera, elle attend de voir où nous tombons, et comment on se relève."

Ariane Dreyfus

Si certains amis d’Ariane Dreyfus sont ceux de nombreux lecteurs : Colette, Nabokov, Dostoïevski, d’autres, poètes français contemporains pour la plupart, leur sont peut-être moins familiers : James Sacré, Valérie Rouzeau, Jacques Lèbre, Christophe Lamiot Enos, Jean-Louis Giovannoni, Nicolas Pesques, Éric Sautou, Stéphane Bouquet. C’est ainsi qu’à travers ses préférences, se dessine une petite histoire singulière et sensible de la poésie française contemporaine, loin des sentiers battus. Chemin faisant, elle nous livre des pages magnifiques sur la création, le quotidien, l’intimité, l’amour, la sensualité, la poésie, en somme.


- Retour au sommaire

Œuvre

 
"Qui sommes-nous ? Quand j’ouvre la bouche, de qui est faite cette voix ? Si j’avais été la seule à parler ma langue, jamais je n’aurais écrit. Il n’y a pas que les baisers pour se (...)
 

Nous nous attendons

Le Castor Astral - 2012
Dans L’Ange nécessaire, Wallace Stevens affirme que le poète « se réalise seulement lorsqu’il voit son imagination devenir lumière dans l’esprit des autres ». Ainsi peut-il « aider (...)
 

La terre voudrait recommencer

Flammarion - 2010
La terre voudrait recommencer Et si le cirque était une clairière dans la nuit où nous sommes tous ? Jongleurs aux yeux ouverts, trapézistes sexués, funambules vibrants, (...)
 

Iris c’est votre bleu

Le Castor Astral - 2008
« Cette fois, la fleur c’est un homme. Cet homme qui reste près de moi et sa fleur se dresse. Beauté et fragilité de l’incarnation, du lien dans le temps. Et comme il n’y a pas (...)
 

L’inhabitable

Flammarion - 2006
Cimetière de Bagneux. Robert Doisneau, dans son cercueil, vient d’être descendu au fond d’un trou. La terre ne l’a pas encore recouvert. Henri Cartier-Bresson est là, croquant une (...)
 

La bouche de quelqu’un

Tarabuste - 2003
 

La belle vitesse

Le Dé Bleu - 2002
Des poèmes ? Des notes ? Des instants saisis au vol de l’émotion ? Faut-il vraiment chercher à définir ce qu’on nous propose ici ? La tendresse doit-elle absolument entrer dans un (...)
 

Les compagnies silencieuses

Flammarion - 2001
Les mains vides, les pieds nus, le plus gros des vêtements ôté, on n’a besoin de rien pour danser. On n’est rien encore, on ne sera rien de plus. L’éclosion. De la danse il ne (...)
 

Quelques branches vivantes

Flammarion - 2001
Ce livre - contemporain des Miettes de décembre - a été commencé il y a plus de vingt-cinq ans. Je m’appuie encore sur ces branches, vérifiées vivantes à chaque moment de réécriture. (...)
 

Une histoire passera ici

Flammarion - 1999
Une suite de variations, de récits abrégés, elliptiques, scandés (en prose comme en vers) sur les cow-girls et les Indiennes de l’Ouest américain, primitif ou mythique. L’accent est (...)
 

La durée des plantes

Tarabuste - 1998
 

Les miettes de Décembre

Le Dé Bleu - 1997
« Car la beauté existe là où le souffle / A une figure qu’on peut oublier ». Dans ces Miettes de Décembre, Ariane Dreyfus rassemble ces « figures » de la beauté que sont les visages (...)
 

Un visage effacé

Tarabuste - 1995
 

L’Amour 1

Editions De - 1993
 

Les débats audios

 
Saint-Malo 2013

Dans le nu de la vie

Avec Ariane Dreyfus, Bernard Chambaz, Yvon Le Men.

 
Saint-Malo 2013

Gloire du western

Avec Bertrand TAVERNIER, Patrick DEWITT, Lance WELLER, Percival EVERETT, Ariane DREYFUS, Christophe BLAIN.

 
 
Ses festivals

Saint-Malo

  • 2013


  •