logo
Le dico des auteurs


CALIARI Clément

France

27 mars 2013.
 

Biographie

 


- Biographie
- Bibliographie
- Présentation de Gibier

Biographie

JPEG - 7.5 ko
© Hélie / Gallimard

En 2011, ce jeune et brillant écrivain français fait sensation avec Retrait de marché, un premier roman satirique et corrosif mettant en scène la commercialisation massive d’un antibiotique présenté comme miraculeux...et finalement mortel. En inventant le Résiston, ce médicament ultra-performant aux effets secondaires désastreux, le romancier semble alors, bien malgré lui, donner la version littéraire du scandale du Médiator.

Il revient cette année avec Gibier, un roman épique très spirituel ancré dans les années Trente, dans un petit bourg hongrois oublié, voué à la monoculture betteravière. Fort bien documenté, l’auteur restitue en détail le quotidien des summás, ces paysans hongrois sans terre réduits à un état de quasi-servitude. Mais le déclenchement de la Seconde Guerre Mondiale et les espoirs soulevés par l’avancée de l’Armée Rouge vont bousculer l’ordre féodal du village...


Bibliographie :

- Gibier (Gallimard, 2013)
- Retrait de marché (Gallimard, 2011)

- Retour au sommaire


Présentation de Gibier

JPEG - 6.7 ko

Tiszlár, village perdu dans la grande plaine hongroise : entre les marais, le bisztró et les violons tziganes, des milliers de têtes chauves sortent de terre. Ce sont les betteraves à sucre. Au centre d’une intrigue politique où se mêlent le désir de la terre, la colère des paysans et l’ombre menaçante de Staline, une paysanne traverse son siècle. Venue de l’Angle mort, où s’entassent les pauvres entre les pauvres, elle renverse le vieux monde, plie les hommes à sa volonté, crée un prodigieux kolkhoze. Mais rien n’a lieu comme prévu. La révolution hongroise de 1956 bouleverse les prédictions et défait les rapports de force.

Qui donc est le gibier ? Le marchand d’oignons ou le seigneur déchu ? La guérisseuse avorteuse ou le bureaucrate déboussolé ? Le gardeur d’oie ou la militante révoltée ?

Une seule chose est sûre : la chasse est un art qui se pratique en groupe.
Et cette chronique hongroise, orchestrée par Clément Caliari, ne ménage ni ses personnages, ni ses lecteurs.


Revue de presse :

- "On sait comment la Hongrie passe aux mains des communistes de Staline, mais racontée par Clément Caliari, toujours sur les pas de Pacha, l’histoire prend non pas du relief, mais un sérieux coup de jeunesse, mieux, d’allégresse."Libération

- Retour au sommaire

Œuvre

 

Gibier

Gallimard - 2013
 

Retrait de marché

Gallimard - 2011
France, années cinquante. Louis Lémure est ingénieur dans l’industrie pharmaceutique. À l’image du général de Gaulle, son obsession, il se voit comme un sauveur. La chance veut qu’il (...)
 

Vidéos

 

Les grands débats en vidéo

Saint-Malo 2013

L’avenir du roman

Débat ouvert par Michel Le Bris, dans le cadre de l’Edinburgh World Writer’s Conference

 

 

Les cafés littéraires

Saint-Malo 2013

Une autre façon de dire l’Histoire

Participants : Mathias Énard, Clément Caliari, David Van Reybrouck, Dimitris Stefanakis

 
 
Ses festivals

Saint-Malo

  • 2013


  •