logo
Le dico des auteurs


BRAUDEAU Michel

France

4 juillet 2006.
 

Biographie

 

Né le 12 mai 1946 à Niort, Michel Braudeau est élevé à Nantes avant d’être envoyé en pension à paris et en Normandie. Sous l’influence de son grand-père, il découvre très tôt Proust, Montaigne, Stendhal, Gide et Rimbaud et avec eux "le bonheur de lire allongé sur un lit" quand les enfants de son âge soccupent de la "vraie vie".

Mai 68, Michel Braudeau est à Paris, il vit toute l’effervescence de l’insurection et du vent nouveau qui se lève, mais se garde bien, par méfiance, d’adhérer à quelque parti que ce soit. Il sort diplômé de Sciences Politique et titulaire d’une maîtrise de linguistique générale. ll traduit le premier ouvrage de Noam Chomsky en France, Structures Syntaxiques (Seuil, 1969) ce qui lui permet d’entrer comme assistant aux Editions du Seuil. Il croise alors Lacan, Barthes ou Sollers et se lie d’amitié avec le génial peintre Robert Malaval. Il écoute Mozart ou Bartok et découvre le rock qui rempli son espace sonore encore disponible. David Bowie, les Rolling Stones ou Pink Floyd le marquent durablement : "ils sont tous mes frères d’armes, mes compagnons de larmes, mes saints protecteurs, tous au Paradis". Le suicide, en 1980, de Robert Malaval marque pour lui la fin de cette "décénie de paillettes inoubliable".
Trois ans auparavant Michel Braudeau a publié son premier roman : Vaulascar (Seuil, 1977 ; 1991) et est entré comme journaliste à l’Express. En 1980, il publie son second roman, Passage de la main d’or (Seuil, 1980).

En 1985, Michel Braudeau rejoint Le Monde, d’abord au service culture puis en tant que grand reporter ce qui abreuve sa soif de voyages : "cela reste à mes yeux le métier idéal, le plus vivant de tous". Cette même année il publie Naissance d’une Passion (Seuil, 1985 ; 1995 - Prix Médicis). Il rejoint le comité de lecture de Gallimard en 1994, et en 1999 prend la direction de la NRF, la revue littéraire à laquelle il envoyait, adolescent, ses poèmes. La boucle est bouclée.

In English


Liens :

www.michelbraudeau.com


Bibliographie :

- Café (Gallimard, 2007)
- Sarabande (NRF, 2006)
- Faussaires éminents (Gallimard, 2006)
- L’étoile de Malaval (William Blake And Co, 2005)
- L’usage des saints (Gallimard, 2004)
- Le Rêve amazonien (Gallimard, 2004)
- Retour à Miranda (Gallimard, 2003)
- Six excentriques (Gallimard, 2003)
- L’interprétation des singes (Stock, 2001)
- La non-personne, une enquête (Gallimard, 2000)
- Pérou (Gallimard, 1998)
- Loin des forêts (Gallimard, 1997)
- Esprit de mai (Gallimard, 1995)
- Mon ami Pierrot (Seuil, 1993)
- Le Livre de John (Seuil, 1992)
- L’objet perdu de l’amour (Seuil, 1988)
- Naissance d’une passion (Seuil, 1985 ; 1995 - Prix Médicis)
- Fantôme d’une puce (Seuil, 1982)
- Passage de la main d’or (Seuil, 1980)
- Vaulascar (Seuil, 1977)


Argumentaire de Café :

Écrivain voyageur, Michel Braudeau enquête ici sur une boisson originaire d’Abyssinie, connue de tous, dont on découvrit par hasard les vertus spirituelles, le café. Celui-ci, potion magique pour les philosophes, élixir du Diable pour l’ordre établi, infiltra son génie loquace dans les têtes pensantes en Europe dès l’époque des Lumières, puis gagna la planète en quelques siècles. De Venise à Vienne, de Madrid à Lisbonne, de Prague à Saint-Germain-des-Prés, cette poudre aventureuse édifia partout des temples voués à sa dégustation païenne, lieux de rencontres, de conversations ou de rêveries : les "cafés".
Classé au deuxième rang des échanges mondiaux après le pétrole, le café est devenu aujourd’hui l’enjeu symbolique d’une autre bataille, celle du commerce équitable. Son histoire politique, tumultueuse et souvent drôle, a certes bouleversé notre culture, mais le petit noir de nos zincs n’a jamais cessé d’être le meilleur agent secret de bien des libertés.

Œuvre

 

Café

Seuil - 2008
 

Loin des forêts

Gallimard - 1997
 

Vidéos

 

 

Les cafés littéraires

Les débats audios

 
Saint-Malo 2008

NRF Aventure

Avec : Michel BRAUDEAU, Alain MABANCKOU, Gilles LAPOUGE, Michel LE BRIS

 
 
Ses festivals

Saint-Malo

  • 1998
  • 1999
  • 2001
  • 2002
  • 2008


  • ailleurs sur le site