logo
Le dico des auteurs


DERU-RENARD Béatrice

26 février 2013.
 

Biographie

 


- Bibliographie
- Présentation de Toute seule loin de Samarcande

Biographie

Membre depuis 2001 de l’écurie des auteurs jeunesse de l’École des loisirs, créatrice d’une douzaine d’albums illustrés et de trois courtes fictions historiques, la belge Béatrice Deru-Renard signe avec Toute seule loin de Samarcande un premier roman inspiré, récompensé par le Prix Québec Wallonie-Bruxelles de littérature jeunesse 2011.

Née à Liège en 1962, cette agrégée d’Histoire enseigne et écrit pour la jeunesse depuis plus de dix ans avec la même passion : « Les contacts avec les élèves me donnent beaucoup d’énergie. Quand mon métier de prof me fatigue, je rentre dans ma bulle d’écriture. Et quand j’hésite, je manque d’inspiration, je suis ravie de retrouver mes élèves. » Après une flopée d’albums illustrés destinés aux plus petits, dont deux écrits en collaboration avec Louis Joos, une pointure de l’illustration belge, Béatrice Deru-Renard revient à ses amours de jeunesse en 2007 en publiant une fiction historique destinée aux 9-12 ans : Angelo et le messager des étoiles.
Historienne de formation, spécialiste des philosophes du XVIIème siècle et de la révolution galiléenne, l’écrivain s’engouffre dans les zones d’ombre de la vie du grand Galiléo Galiléi pour donner vie à Angelo, protégé imaginaire du maître italien, à travers les yeux duquel le lecteur s’initie aux mécanismes de l’Univers. Mariant une approche pédagogique des grandes figures de l’histoire et un indéniable talent romanesque, Béatrice Deru-Renard récidive en 2008 avec Cornélia dans la ronde de Rembrandt puis avec Sophie au temps des cerises. Sous la commune avec Nadar et Louise Michel en 2009.

Le désir d’écrire un roman abordant la thématique de l’exil naît de sa rencontre avec de jeunes réfugiés ouzbeks scolarisés dans l’établissement où elle enseigne. Elle se penche alors sur l’histoire de leur lointaine patrie, ex-République soviétique emportée par une vague nationaliste lors de l’explosion de l’URSS en 1991. À travers les flash-back de Régina, la jeune héroïne du roman, on découvre que la libération du joug soviétique a marqué pour les minorités arméniennes et russophones du pays le début d’une période d’intolérance et de brutalités. Après l’assassinat de son père, Régina est obligée de fuir vers l’Europe, n’emportant avec elle que le souvenir des contes arméniens que lui racontait son grand-père. Au-delà de ce contexte historique précis, le roman, inspiré par de nombreux entretiens avec de jeunes ouzbeks s’intéresse à la complexité du vécu des adolescents « réfugiés », partagés entre la nostalgie, les souvenirs douloureux et un puissant désir de vivre.
Loin du mélodrame et des banalités médiatiques, un livre fort sur l’expérience de l’exil, émouvant et documenté.


Bibliographie :

Roman :

- Toute seule loin de Samarcande (L’École des loisirs, 2012)

Albums historiques :

- Sophie au temps des cerises. Sous la commune avec Nadar et Louise Michel
- Cornélia dans la ronde de Rembrandt
- Angelo et le messager des étoiles

Albums illustrés :

- Saïmiri (L’École des loisirs, 2001)
- Chignon rouge (L’École des loisirs, 2001)
- Linh (L’École des loisirs, 2001)
- Coeurs d’ogres (L’École des loisirs, 2001)
- Enfants de Géants (L’École des loisirs, 2001)
- Mon Grand-Papa (L’École des loisirs, 2001)
- Les loups noirs (L’École des loisirs, 2001)
- Le binheur de Félicie (L’École des loisirs, 2001)
- Prince Arthur et Princesse Laïla (L’École des loisirs, 2001)
- Nom d’un oeuf (L’École des loisirs, 2001)
- Un petit roi ne pleure pas (L’École des loisirs, 2001)
- Le clown plus que rigolo, illustré par Louis Joos (L’École des loisirs, 2001)

- Retour au sommaire


Présentation de Toute seule loin de Samarcande

« Elle m’a dit dans ma langue, en russe : “Ne bouge pas d’ici.” C’était un ordre. Puis elle est remontée en voiture, elle a démarré et elle a disparu dans le noir. J’ai obéi. Je n’ai pas osé bouger. J’étais paralysée de peur. Sur la place, il n’y avait que moi. Toute seule. Qui étais-je ? »

Regina vient d’Ouzbékistan. Son père a été assassiné sous ses yeux, sa mère a décidé brutalement de fuir en Europe. Mais la jeune réfugiée veut croire au pouvoir de la mémoire, croire en un monde meilleur…


Revue de presse :

- "Émouvant, très bien raconté, entremêlant les "souvenirs" intimes de la jeune fille et le difficile présent." La Revue des livre pour Enfants, Sélection 2011

- Retour au sommaire

Œuvre

 
Kakafania est une horrible sorcière dont le passe-temps favori est d’attraper les rêves des enfants et de les ranger dans des flacons sur les étagères poussiéreuses de sa lugubre (...)
 

Saïmiri

L’Ecole des Loisirs - 2012
Dans la jungle, quand Maman singe s’en va, ses enfants font la java. "Je vais cueillir des noix de cajou, leur dit-elle. Ne quittez pas les arbres, je dois toujours savoir où (...)
 

Toute seule loin de Samarcande

L’Ecole des Loisirs - 2011
« Elle m’a dit dans ma langue, en russe : “Ne bouge pas d’ici.” C’était un ordre. Puis elle est remontée en voiture, elle a démarré et elle a disparu dans le noir. J’ai obéi. Je n’ai (...)
 

Chignon rouge

L’Ecole des Loisirs - 2011
Piou a du chagrin. Sans cesse, il entend : « Piou est un bon à rien. Piou est un bon à rien. » Un jour, il se lève et s’en va, sans mot dire, sans prévenir. Personne ne le voit (...)
 

Le père de Sophie, ouvrier zingueur, est mort en tombant d’un toit. Elle rêvait d’aller à l’école, mais il n’en est plus question. Sophie est pauvre et doit travailler comme (...)
 

Cornélia dans la ronde de Rembrandt

L’Ecole des Loisirs - 2008
Amsterdam, 1642. Cornélia arrive de la campagne avec son père, horticulteur, qui lui confie une mission : dans un café de la Grand-Place, elle doit espionner les spéculateurs. (...)
 

Angelo et le messager des étoiles

L’Ecole des Loisirs - 2007
Galilée lui a tout appris : à lire, à écrire, à observer les étoiles, à calculer leur course... Alors, ce n’est pas aujourd’hui qu’il est affaibli par l’âge, la cécité et surtout sa (...)
 

Linh

L’Ecole des Loisirs - 2007
La foule se presse autour de Linh qui virevolte dans un tourbillon de couleurs. Mais quand l’acrobate fait la révérence à la n de son numéro, personne n’ose applaudir, personne (...)
 

Coeurs d’ogres

L’Ecole des Loisirs - 2007
Au village, il y a des enfants qui disparaissent. On raconte qu’ils sont mangés par l’ogre et son ogresse, qui vivent dans un manoir au-dessus des nuages. Au village, tout le (...)
 

Enfants de Géants

L’Ecole des Loisirs - 2006
Angèle et Gabriel sont les enfants du roi et de la reine des géants. Ils sont petits comme des confettis mais ils ont le coeur aussi grand que l’océan. Le roi et la reine sont (...)
 

Mon Grand-Papa

L’Ecole des Loisirs - 2005
« Moi, je ressemble à mon grand-papa. Je suis toute petite comme lui. Je n’ai qu’un cheveu sur la tête, comme lui. Je fais souvent la sieste, comme lui. Et quand on me regarde, je (...)
 

Les loups noirs

L’Ecole des Loisirs - 2005
Les loups noirs habitent dans la montagne aride et pelée. Ce soir, au grand conseil, deux espions viennent rendre compte de ce qu’ils ont observé dans la vallée. "Toutes les (...)
 

Le binheur de Félicie

L’Ecole des Loisirs - 2004
Dans son étang, Félicie tourne en rond et ennuie tout le monde avec ses lamentations. Elle se demande où se cache le bonheur. « Cesse tes jérémiades et va chercher le bonheur (...)
 

Prince Arthur et Princesse Laïla

L’Ecole des Loisirs - 2003
La reine Irène ressemble à une sorcière. Elle est toujours en colère et elle a un coeur de pierre. Toutefois, elle adore son fils, le Prince Arthur, et veut trouver pour lui (...)
 

Nom d’un œuf

L’Ecole des Loisirs - 2003
Léon le pigeon rapporte une surprise d’Amérique. Une drôle de surprise qu’il va déposer en cachette dans le poulailler. Lorsque Mira, la vieille poule se réveille, elle n’en croit (...)
 

Un petit roi ne pleure pas

L’Ecole des Loisirs - 2002
Dans une ville toute blanche, accrochée à une falaise qui domine l’océan, un vieux roi vient de s’endormir pour toujours. Les cloches sonnent à la volée : "Le vieux roi est mort, le (...)
 

Le clown Cogito est rigolo. Normal, il est clown. Mais la nuit, après le spectacle, il tourne en rond et se demande, face à la nuit étoilée : « Pourquoi suis-je un clown rigolo ? (...)
 

 
Ses festivals

Saint-Malo

  • 2013


  •