logo
Le dico des auteurs


CURVAL Philippe

France

3 juillet 2006.
 

Biographie

 

Biographie

JPEG - 95.3 ko
© D.R.

Écrivain, journaliste, photographe, Philippe Curval est l’un des principaux fondateurs de la science-fiction française dans les années 1950. Il obtient le prix Jules Verne pour Le Ressac de l’espace (Hachette/Gallimard, «  Le Rayon Fantastique  », 1962), le Grand Prix de la science-fiction française pour l’Homme à rebours (R. Laffont «  Ailleurs & Demain  », 1974), le prix Apollo pour Cette chère humanité (R. Laffont «  Ailleurs & Demain  », 1976), qui s’intègre au cycle L’Europe après la pluie. Il alterne littérature générale (La forteresse de coton, Gallimard, 1967, Attention les yeux, E. Losfeld, 1972, Akiloë, Flammarion, 1988 et L’Éternité n’est pas la vie, Julliard, 1995) et science-fiction (Voyage à l’envers, J’ai lu «  Millénaires  », 2000, Voyance aveugle, Denoël, «  Présence du Fantastique  », 1998, Congo Pantin, Gallimard «  Folio SF  », 2000, Lothar Blues, R. Laffont, «  Ailleurs & Demain  », 2008). Son amour pour la nouvelle l’a conduit à en écrire plus de cent. Ses derniers recueils, Rasta Solitude (Flammarion «  Imagine  ») en 2003, et L’homme qui s’arrêta (La Volte) en 2009. Son travail critique sur la SF, commencé dans Galaxie, se poursuivra au Monde, et actuellement au Magazine littéraire. Traduit dans quatorze pays, à cette date, il a publié plus de quarante volumes.

Akiloë ou le souffle de la forêt est un roman fort éloigné des codes de science-fiction. Un premier Akiloë est paru lors de la rentrée littéraire de 1988 chez Flammarion (porté par Françoise Verny), ce roman était alors moins de la moitié de la version d’aujourd’hui.


Bibliographie

- Akiloë ou le souffle de la forêt (Volte, 2015)
- Faites demi-tour dès que possible (Volte, 2014)
- Juste à temps (Volte, 2013)
- Le Jardin schizologique (Volte, 2010)
- Ceux qui nous veulent du bien (Volte, 2010)
- L’homme qui s’arrêta (Volte, 2009)
- Aux limites du son (Volte, 2006)
- Voyance aveugle (Denoël, 2000)
- Macno emmerde la mort (Baleine, 1998)

Actualité

 
Romans

Akiloë ou le souffle de la forêt

La Volte - 2015

Pour Akiloë, le jeune indien Wayana qui se baigne dans le fleuve, au cœur d’une réserve dans la forêt amazonienne, l’univers des blancs ne s’exprime qu’à travers la voix du transistor de radio Paramaribo ou dans les reflets d’aluminium des ustensiles de cuisine qui s’empilent comme des totems divins sous les “carbets”, ces fragiles habitations des Indiens de Guyane. Son avenir semble dicté par l’esprit des arbres et du fleuve, par le “souffle de la forêt”. Passer de l’âge de pierre à celui d’Ariane en assimilant la culture républicaine devient alors un parcours initiatique d’une singulière complexité dont le jeune Indien triomphe peu à peu. Le parcours original d’un enfant qui sera formé par une jeune institutrice à l’âme de missionnaire, adopté par un réfugié polonais restaurateur et physicien, avant de s’élever vers le ciel : Akiloë sera sauteur à la perche avant de passer toutes les épreuves pour devenir astronaute. Jusqu’au jour où il s’envolera enfin pour l’espace, porté par le souffle de la forêt.

Quels effets “l’éducation occidentale” peuvent produire sur un enfant surdoué, fort imaginatif, dont la culture originelle n’a pas été définitivement fixée par l’expérience ? Tel est le thème de ce roman nourri d’émotion où les éléments du savoir sont soumis au filtre d’une sensualité native, celle d’un habitant de la forêt. Philippe Curval a su trouver la fraîcheur inventive de l’imagination indienne pour écrire une fable cruelle et magique, celle des tribus amazoniennes face à l’invasion de la civilisation blanche, dans le décor déconcertant d’une Guyane confrontée à l’oubli d’un passé peu glorieux, à ses contradictions économiques, sociales, raciales, juste au moment où l’avenir spatial s’affirme sur son territoire.

Œuvre

 
Romans

Akiloë ou le souffle de la forêt

La Volte - 2015
Pour Akiloë, le jeune indien Wayana qui se baigne dans le fleuve, au cœur d’une réserve dans la forêt amazonienne, l’univers des blancs ne s’exprime qu’à travers la voix du (...)
 

Les débats audios

 
Saint-Malo 2015

Comment inventons-nous ? Science et fiction


Avec Philippe Curval, Christopher Priest, Pierre Cassou-Nogues et Jérôme Ferrari

 
Saint-Malo 2015

Quand est-ce qu’on part ?


Avec Sylvie Lainé, Andreas Eschbach et Philippe Curval

 
Saint-Malo 2015

Nous venons du futur


Avec Pierre Bordage, Philippe Curval et Christopher Priest

 
Saint-Malo 2015

Savants Fous

Avec Phillipe Curval, Alain Rey et Pierre Cassou-Nogues avec Joëlle Winterbet